E-mailing et mobilité : une opportunité à saisir

By 23/09/2016Articles

Vous savez que le mobile prend de plus en plus d’importance dans les usages des consommateurs, mais avez-vous adapté vos campagnes d’e-mailing pour une lecture sur un dispositif mobile ?

La bonne nouvelle, c’est qu’avec la mobilité, les taux d’ouverture ont tendance à grimper. Aux Etats-Unis, on est ainsi passé d’un taux d’ouverture de 23% il y a deux ans à un taux de 31% aujourd’hui. Les experts expliquent ces bons chiffres par les usages mobiles. Nous nuancerons un peu en notant que les bonnes pratiques de personnalisation et de recommandation qui se développent ces derniers mois sont certainement aussi la cause de cette remontée des performances de l’e-mailing.

Des usages en progression constante

Aux US, 44% des e-mails sont maintenant lus sur mobiles, contre 11% en 2011. En France, ce taux était déjà estimé à 17% fin 2012 (selon Return Path), et il va continuer à grimper, compte tenu des derniers chiffres sur le comportement des 25 millions de mobinautes français :

  • 72% utilisent quotidiennement l’internet mobile,
  • le temps passé sur leur mobile a augmenté de 56% en l’espace d’un an
  • 57% d’entre eux ont déjà acheté via leur mobile.

Autre donnée intéressante : le mobile n’est pas réservé à une utilisation « en déplacement» puisque 24% des Français font des achats sur mobile de chez eux et 12% de leur travail. 54% consultent leur mobile au lit, avant de se coucher, en se levant, et même au milieu de la nuit !

Enfin, le montant moyen des commandes passées sur mobile est plus élevé que celui des commandes passées sur PC.

Comment tirer profit de l’e-mail mobile ?

Cezary Pietrzak, blogueur expert en mobilité, conseille d’adopter une mentalité « mobile first » et de se préoccuper tout de site de la visualisation de ses messages sur ce type d’écran.

En effet, les campagnes optimisées en fonction des plateformes utilisées par les abonnés bénéficient d’un taux de conversion deux fois plus élevé que le référencement et sept fois plus élevé que le marketing sur réseaux sociaux (Source : Monetate).

Quelques ajustements indispensables :

  • Optimiser les créas pour les écrans de petite taille, avec les techniques de responsive design notamment, qui assureront une lecture optimale sur les différents types d’écrans
  • Restreindre la longueur de ses messages, pour éviter des scrolling interminables sur smartphone
  • Adapter ses call-to-action : plus que jamais, évitez de les multiplier, faites les apparaître clairement et suffisamment visibles et clickables pour l’usage tactile.
  • Soigner l’objet et les premières lignes de l’e-mail, pour donner envie d’aller plus loin, et faites court (sur iOS seuls les 33 premiers caractères apparaissent)
  • Repenser ses messages en prenant en compte les usages mobiles : les analystes ont constaté une hausse des consultations des e-mails sur mobile le soir et les week-ends, dans les moments où les consommateurs ont plus de temps pour s’occuper de leur messagerie. Profitez de ces moments pour adapter votre communication.
  • Ne négligez pas la personnalisation : relance panier, recommandation de produit, offres personnalisées sont tout aussi légitimes et attractives en situation de mobilité.

Et vous, êtes vous prêt à saisir les opportunités offertes par le mobile?